MATTER OF FACT

MATTER OF FACT

Matter of Fact est un studio de création qui mêle pop culture et technologie afin de produire des idées créatives pour des marques, des institutions et des médias.

Sa mission est de fabriquer des objets qui développent la dimension culturelle de ses clients et génèrent des expériences positives avec leurs publics. Des idées qui prennent la forme de contenus, d’innovations, de services ou de dispositifs, conçus pour favoriser leur circulation et leur réappropriation.

Lightbox Matter of Fact

Approche

Le nom du studio évoque les trois piliers qui déterminent sa façon d’aborder les sujets : Matter of Fact s’attache aux « faits », au « faire », et fonctionne comme une « factory ».

Les faits

Fondé par une directrice artistique et deux planneurs stratégiques, Matter of Fact aborde chaque projet par l’étude des faits, des datas, des usages et des signes, afin d’identifier la problématique, un insight et une solution.

Le faire

Sensible à la culture du faire et du prototypage, Matter of Fact cherche à transformer les idées en objets concrets, qu’ils soient numériques ou physiques, à travers un processus itératif de « test and learn »

La factory

Influencé par le modèle de la Factory – un espace social poreux qui concentre des cultures différentes – le studio est construit comme une plateforme ouverte à toutes les disciplines et toutes les formes de créativité.

Compétences

Matter of Fact envisage le digital comme un environnement – non comme un média – et crée des dispositifs qui n’excluent aucun point de contact, les font se croiser, se compléter et interagir.

Picto contenus

contenus

Picto data

datas

Picto édition

édition

Picto événement

événements

Picto ergonomie

ergonomie

Picto film

film

Picto identité

identité

Picto illustration

illustrations

Picto interface

interface

Picto mobile

mobile

Picto motion

motion design

Picto packaging

packaging

Picto print

print

Picto website

site

social media

social media

Fondateurs

Pierrine Etienne
Pierrine Etienne

Pierrine Etienne

Directrice des stratégies

Précédemment planneur stratégique dans différentes agences (CLM BBDO, Duke Razorfish, Datagif et Publicis 133), Pierrine œuvre pour que la culture de la marque fusionne avec la culture digitale. Diplômée du CELSA, elle a développé une passion pour la circulation des idées et leur transformation. Elle passe des plateformes de marque aux écosystèmes digitaux et ses obsessions vis-à-vis de l’innovation et de la technologie la conduisent à intégrer les pratiques de l’architecture de l’information et du design d’interface. Pierrine donne des cours d’UX à l’École de la communication de Sciences-Po Paris et des cours de branding à Gobelins.

Références :

AFP, Arte Radio, International Herald Tribune Football, Slate - Lancôme, Laurent Perrier - Adidas, ING Direct

Nathanael Este-Klein
Nathanael Este-Klein

Nathanaël Este-Klein

Directeur de création

Formé au CELSA, c’est en travaillant comme planneur créatif en agence chez Enjoy, Duke Razorfish ou Publicis 133, à Beaux Arts magazine et au Centre Pompidou, que Nathanaël développe un goût pour la création sous toutes ses formes. Trois ans dans l’univers du luxe le conduisent à tisser des liens entre la communication et le champ artistique. Obsédé par la culture digitale, intrigué par l’art contemporain et passionné par la musique, il souhaite vivre dans un monde où les marques apportent autant à la culture qu’elles y empruntent, et collectionne les GIF comme des œuvres d’art.

Références :

Cartier, Club Med, L'Oréal, Louis Vuitton, Nike Sportswear, Nissan, Persol

Enora Denis
Enora Denis

Énora Denis

Directrice artistique

À la fois graphiste, illustratrice et directrice artistique, Énora explore librement le champ de la création visuelle en manifestant un intérêt prononcé pour l’identité de marque, l’édition et les cultures numériques. Diplômée de l’École de Communication Visuelle, elle développe ses talents de graphiste dans des agences digitales où elle apprend à jongler entre print et web. Elle co-fonde le collectif Matière Primaire et la revue Nichons-nous dans l’Internet qui a pour vocation d’imprimer Internet avant que ça ne s’arrête. Énora mène parallèlement une activité artistique dans laquelle elle aborde des thèmes comme la mise en scène du politique, l’imagerie du sexisme, la consommation et les objets du quotidien.

Références :

Arte, France Culture, Hachette, Mediapart, Rue 89, Le Sénat, Stylist

Matter_studio_picto-photos

Les portraits ont été réalisés par Estelle Poulalion